Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > L’Iliade devient un poème graphique !

L’Iliade devient un poème graphique !

dimanche 14 février 2016, par Robin Delisle

Il faut prendre le temps de parcourir la magnifique épopée graphique conçue par l’artiste Jean Percet et le poète et dramaturge Philippe Brunet.
L’un a mis en images la traduction que le second a donné de l’Iliade en 2010.

Le peintre-illustrateur, ébloui par l’épopée d’Homère et sa nouvelle traduction en hexamètres, s’en imprègne, recopie le texte, vers par vers, le scande dans son atelier et décide d’en faire ce qu’il appelle un « poème graphique » c’est-à-dire une œuvre ayant l’ambition d’exprimer graphiquement, voire musicalement, ce qu’Homère exprimait avec des mots. Texte d’Homère d’ailleurs utilisé comme élément à part entière des tableaux. Ce « poème graphique » est composé de 119 tableaux qui narrent avec la sensibilité de l’artiste les épisodes qui l’ont le plus touché, constituant dans leur ensemble le corps de l’œuvre et d’une exposition. Comme le dit Jean Percet lui-même dans un entretien accordé à la Délégation académique au numérique éducatif (Dane) de Versailles : « J’exécute la partition d’Homère. »


Voir en ligne : L’Iliade de l’épopée au poème graphique

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.