Le portique

css standard ;css none

LES PURIFICATIONS ( ΟΙ ΚΑΘΑΡΜΟΙ )

dimanche 6 novembre 2005.

CXII
ὦ φίλοι, οἳ μέγα ἄστυ κατὰ ξανθοῦ Ἀκράγαντος
ναίετ’ ἀν’ ἄκρα πόλεος, ἀγαθῶν μελεδήμονες ἔργων,
ξείνων αἰδοῖοι λιμένες κακότητος ἄπειροι,
χαίρετ’· ἐγὼ δ’ ὑμῖν θεὸς ἄμβροτος, οὐκέτι θνητός
πωλεῦμαι μετὰ πᾶσι τετιμένος, ὥσπερ ἔοικα,
ταινίαις τε περίστεπτος στέφεσίν τε θαλείοις·
τοῖσιν ἅμ’ [εὖτ’] ἂν ἵκωμαι ἐς ἄστεα τηλεθάοντα,
ἀνδράσιν ἠδὲ γυναιξί, σεβίζομαι· οἱ δ’ ἅμ’ ἕπονται
μυρίοι ἐξερέοντες, ὅπηι πρὸς κέρδος ἀταρπός,
οἱ μὲν μαντοσυνέων κεχρημένοι, οἱ δ’ ἐπὶ νούσωι
παντοίων ἐπύθοντο κλύειν εὐηκέα βάξιν
δηρὸν δὴ χαλεποῖσι πεπαρμένοι [ἀμφὶ μόγοισιν].
CXIII
ἀλλὰ τί τοῖσδ’ ἐπίκειμ’ ὡς εὶ μέγα χρῆμά τι πράσσων,
εἰ θνητῶν περίειμι πολυφθερέων ἀνθρώπων;
CXIV
ὦ φίλοι, οἶδα μὲν οὕνεκ’ ἀληθείη πάρα μύθοις,
οὓς ἐγὼ ἐξερέω· μάλα δ’ ἀργαλέη [ἥ] γε τέτικται
ἀνδράσι καὶ δύσζηλος ἐπὶ φρένα πίστιος ὁρμή.
1. Certains textes comportent τέτυκται .
ὦ φίλοι, οἶδα μὲν οὕνεκ’ ἀληθείη πάρα μύθοις,
οὓς ἐγὼ ἐξερέω· μάλα δ’ ἀργαλέη [ἥ] γε τέτυκται
ἀνδράσι καὶ δύσζηλος ἐπὶ φρένα πίστιος ὁρμή.
CXII
Citadins aux grands murs, face au blond Akragas
Le long de l’acropole, experts en beaux travaux,
Ignorants des méfaits, accueillant l’étranger,
Je vous salue, amis ! Et je vais parmi vous,
Non plus mortel, mais immortel, que tous honorent,
Je le sens bien, ceint de bandeaux et de bouquets
Alors que j’entre ainsi, dans ces murs florissants
Les deux sexes me vénèrent : ils me précèdent
Par milliers espérant une voie vers le gain,
Certains voient des devins, d’autres cherchent partout
L’acuité des oracles à propos de leurs maux,
Car ils sont affligés de pénibles douleurs.
CXIII
Mais pourquoi cet arrêt , comme si c’était grand
D’être au dessus de ces humains, mortels fragiles.
CXIV
Amis, je sais pourquoi ce que je dis est vrai
Dans mes discours ; avec peine certes naît-elle
Pour l’homme et jalouse est l’ardeur de sa croyance
Avec τέτυκται
Ô mes amis, je sais pourquoi je dis le vrai
Dans mes discours ; certes avec peine est-il bâti
Par l’homme et jalouse est l’ardeur de sa croyance
Signatures : 0
  • 29 novembre 2005, Tores Albert dit Taurus

    > LES PURIFICATIONS ( ΟΙ ΚΑΘΑΡΜΟΙ )

    Cela ne me plait pas Robin C’est difficilement compréhensible

    Répondre à ce message

Voir au format PDF

Des mêmes auteurs

  • par Robin Delisle

Derniers commentaires