Le portique

css standard ;css none

Zeus, le maître de l’Olympe

mardi 14 février 2006.

Zeus est le roi des dieux et des hommes. Il est l’incarnation des cieux et détient la foudre et le tonnerre. C’est lui qui garantit la justice et le maintien des lois. Il est le fils de Rhéa et de Cronos. Il renversa et chassa son père de l’Olympe.

Pour en savoir plus, on peut consulter la fiche signalétique du dieu au grenier de Clio.

Zeus affirme son pouvoir sur les dieux.

Ἠὼς μὲν κροκόπεπλος ἐκίδνατο πᾶσαν ἐπ᾽ αἶαν,
Ζεὺς δὲ θεῶν ἀγορὴν ποιήσατο τερπικέραυνος
ἀκροτάτῃ κορυφῇ πολυδειράδος Οὐλύμποιο·
αὐτὸς δέ σφ᾽ ἀγόρευε, θεοὶ δ᾽ ὑπὸ πάντες ἄκουον·
κέκλυτέ μευ πάντές τε θεοὶ πᾶσαί τε θέαιναι, 5
ὄφρ᾽ εἴπω τά με θυμὸς ἐνὶ στήθεσσι κελεύει.
μήτέ τις οὖν θήλεια θεὸς τό γε μήτέ τις ἄρσην
πειράτω διακέρσαι ἐμὸν ἔπος, ἀλλ᾽ ἅμα πάντες
αἰνεῖτ᾽, ὄφρα τάχιστα τελευτήσω τάδε ἔργα.
ὃν δ᾽ ἂν ἐγὼν ἀπάνευθε θεῶν ἐθέλοντα νοήσω 10 ...

Source : Iliade Chant VIII (ed. D. B. Monro and T. W. Allen. Oxford, 1920) sur le site Μικρός Απόπλους

  • Entraînez vous à lire le texte plusieurs fois afin de vous familiariser avec l’écriture grecque.
  • Repérez un mot avec un êta, un mot avec un thêta, un mot avec un upsilon, un mot avec un omega, un mot avec un phi et un mot avec un nu.
  • Identifiez un mot qui est répété à plusieurs reprises. Observez sa désinence : que constatez-vous ? D’après vous, quelle racine française est issue de ce mot grec ? Que signifie ce mot ?
  • Observez avec attention le vers 4 : quels mots signifient "sous" et "écoute". Justifiez votre réponse en donnant des mots français construits sur ces deux mots.

Cas et fonctions

Cas et fonctions

Contrairement au français, en grec, ce n’est pas l’ordre des mots dans la phrase qui détermine leur fonction, mais la désinence du mot. Cette dernière varie en effet selon la fonction du mot dans la phrase. On parle alors de cas. On distingue cinq cas.

Les équivalences les plus fréquentes sont les suivantes.

 ° Nominatif = Sujet et attribut du sujet
 ° Vocatif = Apostrophe.
 ° Accusatif = Complément d’objet direct.
 ° Génitif = Complément du nom
 ° Datif = Complément d’attribution et de destination, agent (inanimé)

Pour une étude plus complète des cas, se reporter au Précis de grammaire grecque des Hodoi Elektronikai.

Les prépositions et certains verbes se construisent spécifiquement avec des cas. Il faut savoir aussi que le sens d’une préposition peut même varier selon le cas avec lequel elle se construit. Les noms communs, les pronoms et les adjectifs modifient leur désinence sur un modèle spécifique que l’on appelle déclinaison. On regroupe les déclinaisons en trois grands groupes principaux.


Εἶς Ὕπατον Κρονίδην

Ζῆνα θεῶν τὸν ἄριστον ἀείσομαι ἠδὲ μέγιστον,
εὐρύοπα, κρείοντα, τελεσφόρον, ὅστε θέμιστι
ἐγκλιδὸν ἑζομένῃ πυκινοὺς ὀάρους ὀαρίζει.
ἵληθ’, εὐρύοπα Κρονίδη, κύδιστε μέγιστε.

Source : site Perseus, Hymnes homériques, A Zeus édition Hugh G. Evelyn-White.


  • Repérez dans ce texte un mot répété au moins deux fois. Trouvez au moins deux mots issus de ce dernier dans la langue française.
  • ἀείσομαι signifie "je chanterai". ἠδὲ signifie "et". Risquez-vous à donner une traduction approximative de la première phrase. Vous devez désormais savoir ce que signifie θεῶν, à la suite du premier texte. En ce qui concerne μέγιστον, appuyez-vous, là encore sur les racines existant en français pour en trouver le sens approximatif.
  • Si vous êtes parvenus à traduire le texte, affinez vos connaissances nouvelles. A votre avis, quelle est la désinence du complément d’objet direct en grec ?
  • ἵληθ’ est un impératif. Déduisez-en la désinence de l’apostrophe en grec.

La déclinaison thématique

Elle est plus communément appelée la seconde déclinaison. ὁ θεός (le dieu) appartient à cette déclinaison. Il a toutefois une particularité, son vocatif est en -ος, mais c’est là une particularité. Pour le reste, il suit le modèle standard.

Voir à cet effet le tableau du mot δοῦλ-ος dans le Précis Grammatical des Hodoi Elektronikai.

Tout comme en français, il existe des articles en grec. Ces articles, tout comme les noms se déclinent. Le mot qui précède θεός dans le tableau de déclinaison est l’article masculin singulier défini le.

Version d’imitation

Ζεὺς πρῶτος θεὸς τοῦ Ὀλύμπου καὶ τῶν θεῶν ἐστιν. Δυνατὸς καὶ μέγιστός ἐστιν. Ὁ Ὄλυμπός ἐστιν τόπος ὅπου οἱ Θεοί βιοτεύουσιν. Ζεὺς υἱὸς Κρόνου, κακοῦ θεοῦ, ἐστιν. Ζεὺς τὸν Κρόνον οὐ φιλεῖ. Τὸν Κρόνον ἐκ τοῦ Ὀλύμπου ἐκβάλλει Ὁ Ζεὺς τὸν κεραυνὸν ἔχει. Ἐκ τοῦ οὐρανοῦ τὸν κεραυνὸν βάλλει. Ὁ Ἥφαιστος τὸν κεραυνὸνποιεῖ. Καὶ ἐν τῷ Ὀλύμπῳ βιοτεύει. Κατὰ τὸν Αἰσχύλον, ὁ Ζεὺς δίκαιος καὶ βοηθητικὸς θεός ἐστιν. Ὁ Ζεὺς ἑκάστῳ ἀνθρώπῳ βοηθεῖ, τῶν γὰρ ἀδυνατῶν ἀνθρώπων καταφρονεῖ. Ὁ Ζεὺς τοὺς ἀνθρώπουςφιλεῖ. Ἕκαστος ἄνθρωπος νομίζει ὅτι ὁ Ζεὺς μέγιστος θεός ἐστιν. Οἱ ἄνθρωποι λέγουσι : « ὦ ἄριστε καὶ μέγιστε τῶν θεῶν, βοηθητικὸς εἶ. » Ἕκαστος τῷ δυνατῷ θεῷ ἐν τῷ βιῷ ἅπαi ; τοὐλάχιστον δωρεῖται. Οἱ ἄνθρωποι πολλάκις δῶρον τοῖς θεοῖς φέρουσιν .


Traduire le texte. Vocabulaire disponible sur le document word.

Word - 29 ko
Zeus
Version d’imitation

Zeus, dieu juste et miséricordieux

Au suprême fils de Cronos Hymnes homériques, A Zeus, Homère

Je chanterai Zeus, le meilleur et le plus grand des dieux, le maître à la voix puissante, aux décisions souveraines, lui qui aime à converser, souvent avec Thémis, la Justice, assise à ses côtés. Donne-nous ta faveur, Cronide à la voix puissante, ô le plus glorieux, ô le plus grand.

Zeus pris de pitié pour Hector , Iliade d’Homère Chant XXI

Et voici que le Père des Dieux et des hommes parla ainsi :

  • Ô malheur ! Certes, je vois un homme qui m’est cher fuir autour des murailles. Mon coeur s’attriste sur Hektôr, qui a souvent brûlé pour moi de nombreuses cuisses de boeuf, sur les cimes du grand Ida ou dans la citadelle d’Ilios. Le divin Akhilleus le poursuit ardemment, de ses pieds rapides, autour de la ville de Priamos. Allons, délibérez, ô Dieux immortels. L’arracherons-nous à la mort, ou dompterons- nous son courage par les mains du Pèléide Akhilleus .

Zeus protège Hector jusque dans ma mort , IliadeChant XXIV

  • Hèrè, ne t’irrite point contre les Dieux. Un honneur égal ne sera point fait à ces deux héros ; mais Hektôr était le plus cher aux Dieux parmi les hommes qui sont dans Ilios. Et il m’était cher à moi-même, car il n’oublia jamais les dons qui me sont agréables, et jamais il n’a laissé mon autel manquer d’un repas abondant, de libations et de parfums, car nous avons ces honneurs en partage. Mais, certes, nous ne ferons point enlever furtivement le brave Hektôr, ce qui serait honteux, car Akhilleus serait averti par sa mère qui est auprès de lui nuit et jour. Qu’un des Dieux appelle Thétis auprès de moi, et je lui dirai de sages paroles, afin qu’Akhilleus reçoive les présents de Priamos et rende Hektôr.

Suppliantes d’Eschyle, vers 403-407 : Zeus, garant de la justice* (traduction réalisée par Robin Delisle)

ἀμφοτέρους ὁμαίμων τάδ’ ἐπισκοπεῖ
Ζεὺς ἑτερορρεπής, νέμων εἰκότως
ἄδικα μὲν κακοῖς, ὅσια δ’ ἐννόμοις.
τί τῶνδ’ ἐi ; ἴσου ῥεπομένων μεταλγεῖς τὸ δίκαιον ἔριας


Zeus, de qui nous descendons tous,
Examine ces faits impartialement,
Toi qui attribues naturellement
Les crimes aux méchants, les bonnes actions
A ceux qui respectent les lois.
Alors qu’il tient ainsi la balance égale,
Pourquoi craindrais-tu de rendre justice ?

*Dans la tragédie les Suppliantes du dramaturge Eschyle, cinquante jeunes filles fuient leurs cousins qui veulent se marier de force avec elles. Elles sont accompagnées de leur père. Elles quittent alors leur terre natale, l’Egypte, pour se rendre en Grèce, et arrivent alors en Attique, très précisément sur le territoire d’Athènes. Dans ce passage, elles s’adressent alternativement à Zeus et au roi d’Athènes. Ce dernier acceptera finalement de les accueillir, ouvrant ainsi une tradition de tolérance et d’hospitalité qui fera longtemps la grandeur d’Athènes.

Questionnement(I)

Adverbes et pronoms interrogatifs
ἆρα : est-ce que
τίς : qui (mais τίνες au pluriel)
τί : que ? Quoi ? quelle chose ?
Ainsi, pour demander qui est Zeus, on écrit : τίς ἐστιν Ζεὺς ;
Pour demander si Zeus est un dieu, on écrit : Ἆρ’ὁ Ζεὺς θεός ἐστιν ;
Pour savoir ce qu’il porte : Τί φέρει ὁ Ζεὺς ;


Questions et réponses

ναί/πάνυ γε /μάλιστα = oui/ tout à fait/bien sûr.
οὔ/οὐ δῆτα , οὐδαμῶς , ἥκιστα = non, pas du tout.
τί : pourquoi ? Réponse ὅτι : parce que...
πῶς : comment ?
ποῦ : où (lieu où l’on est) ? Réponse ἐν + datif : dans
ποῖ : vers où (lieu où l’on va) ? Réponse : εἰς + accusatif : vers, dans (avec idée de déplacement)
πόθεν : d’où ? Réponse ἐκ + génitif : de, à partir de

Exemples

Ποῖ Ζεὺς τὸν κεραυνόν βάλλει ;

Πόθεν Ζεὺς τὸν Κρόνον ἐκβάλλει ;

Exercices d’application

Se référer au document joint.

Word - 28.5 ko
Zeus-Exos
Exercices sur la leçon Zeus
Signatures : 0
Voir au format PDF

Des mêmes auteurs

  • par Robin Delisle

Derniers commentaires

  • Messages de forum : 0