Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > Affaissement de l’Acropole ?

Affaissement de l’Acropole ?

vendredi 25 novembre 2005

Les archéologues grecs sont inquiets des affaissements de terrain sur le site de l’Acropole : ce sont les eaux de pluie qui provoquent ce phénomène.
L’architecte Manolis Korres, un spécialiste reconnu de la restauration des monuments de l’Acropole, a noté que "des eaux de pluie ont commencé à pénétrer dans le sol, à dissoudre les parties molles des pierres, ce qui conduit parfois à des affaissements de terrain".

"Le problème est suivi de près et il y a des appareils spéciaux qui calculent tout le temps les murs qui entourent le Rocher sacré", a précisé à l’AFP, l’archéologue Aikatérini Horémi, qui est la directrice du site.

Pendant longtemps, en fait, l’eau n’a pu pénétrer dans le sol mais l’effondrement du toit du Parthénon au 17ème siècle a permis les infiltrations.

D forages effectués ont révél la présence de trous. Le recul même faible des colonnes pertubera vraisemblablement le bon maintien du temple.

Comme il n’existe pas de système d’écoulement des eaux à cet endroit, les autorités grecques examinent l’opportunité de couvrir le Parthénon avec un toit.

Des travaux de restauration de l’Acropole sont en cours depuis plus de vingt ans, les restaurateurs estiment que la plus grande partie d’entre eux devrait s’achever à la fin 2006.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.