Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > Antigone à Québec !

Antigone à Québec !

mercredi 30 novembre 2005

Le Théâtre du Nouveau Monde propose dans sa programmation une interprétation particulièrement épurée de l’Antigone de Sophocle. Il s’agit en fait de la traduction française d’une traduction irlandaise de la pièce.

Le parallèle politique établi entre nos situations politiques modernes et l’oeuvre de Sophocle nous semble faire une impasse totale sinon un contre-sens redoutable sur l’essence du tragique dans la pièce et sur la psychologie des personnages. Si les interpètes ne comprennent pas que la pièce aurait pu s’appeler Créon au lieu d’Antigone, ils passent gravement à côté d’un aspect essentiel.
Aussi, la comparaison de Créon avec l’actuel président des USA nous semble une maladresse sans nom.

Finalement, c’est davantage à une réinterprétation du mythe à laquelle l’on assiste, plus qu’à une interprétation.

C’est ce curieux paradoxe, peut-être, qui fait la force de l’oeuvre : alors que les réinterprétations sont historiquement datées et finalement peine à sortir de l’histoire, le mythe, lui, à toutes les époques offre de la substance pour être pensé à nouveau.


Voir en ligne : Théâtre du Nouveau Monde

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.