Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > Du latin au corse

Du latin au corse

jeudi 8 décembre 2005

Jean-Marie Arrighi s’essaie à tracer les contours linguistiques latinisants de la Corse.

Il établit des ponts entre l’usage de certains mots et le développement économique de l’île entre autres, analysant en particulier très finement les différences entre « assez » et « beaucoup ».

Les assai et autre moltu dénotent chez les insulaires un sens particulièrement développé de la mesure et un habitude certaine de se contenter du nécessaire.

L’auteur établit d’autres liens avec l’étrusque et le grec ancien. C’est fort intéressant et la Rédaction du Portique conseille la lecture de cet article.


Voir en ligne : Corsica

Messages

  • Salve Robin, salvete lectores huius novi optimique situs !
    Vous pourrez lire d’ici un mois ou deux dans le site du Cercle Latin de Perpignan, qui renaît de ses cendres, un article similaire encore que plus particulier ; il y a huit mois, épuisé et démoralisé, j’ai quitté l’enseignement des lettres classiques pour ouvrir une librairie dans une petite ville de la Catalogne Nord (qui correspond grosso modo au département des Pyrénées-Orientales) mais la nostalgie m’ayant ramené à l’ARELAPER, je me suis engagé, lors sa récente réunion de rentrée, à préparer un article et un exposé trilingues, en français-latin-catalan, expliquant comment la pratique ACTIVE du latin, c’est-à-dire le fait de le parler et de l’écrire, m’a permis, n’en déplaise à M.WISMAN et à l’Inspection Générale, d’apprendre à parler et à écrire le catalan en six mois, ce qui s’avère particulièrement utile et apprécié dans mon nouveau métier.
    In proximum ! Fins aviat !
    Olivier Rimbault, cuius ardor mentis ad vivam Latinitatem litterasque antiquas nondum mortuus est !

    Voir en ligne : http://perpignan.latinitatis.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.