Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > [Conférence] Alexandre le Grand : de l’épopée au mythe

[Conférence] Alexandre le Grand : de l’épopée au mythe

lundi 20 février 2006

Au cours de treize années de règne, Alexandre, reprenant les projets de son père mais les réalisant au-delà de toute espérance, fit la conquête de l’Empire perse dans une expédition qui le mena jusqu’en Égypte et aux portes de l’Inde. La présence de savants et de géographes dans sa petite armée montrait qu’il était aussi un souverain éclairé. Repoussant les limites de l’hellénisme, il devait aussi le transcender. Par-delà les aspects les plus merveilleux, il est possible de suivre jour après jour l’homme, le chef de guerre et le roi. On peut aussi s’interroger sur le grand dessein, visant à réconcilier Orient et Occident, d’un simple souverain macédonien devenu Grand Roi et nouveau Pharaon. Alexandre : un rêve brisé ? Dès son vivant, Alexandre était entré dans la légende. Élevé au rang de mythe, il servit de référence dans la constitution d’un monde nouveau. Divinisé, il fut très tôt l’objet d’un culte. L’image du héros servit de modèle dans l’art ou le roman. Toutefois, l’opinion des siècles varia, parfois de façon critique, notamment dans le monde romain et dans l’Antiquité tardive jusqu’à faire d’Alexandre un roman.

# Alexandre : le roi et le conquérant
vendredi 3 mars 2006 à 14h00

# Alexandre : un exemple et un mythe
vendredi 24 mars 2006 à 16h00

à la Maison des Mines, 270 rue Saint-Jacques (5e)

par Jean-Nicolas Corvisier Professeur à l’université d’Artois


Voir en ligne : Clio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.