Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > [Actualités] L’Alsace sacrifie les humanités

[Actualités] L’Alsace sacrifie les humanités

lundi 25 avril 2005

A Ribeauvillé, le vendredi 8 avril, 56 équipes de collégiens latinistes et hellénistes, soit 291 élèves, ont participé à la finale régionale 2005 des olympiades de latin-grec.
Dans le même temps, l’académie de Strasbourg est celle qui présente la plus faible propoortion d’élèves latinistes et hellénistes « En 5e, 25% des collégiens font du latin contre 38% dans l’académie de Paris », cite Françoise Schnitzler, présidente de l’ARELAS. Arrivés au lycée, ils ne sont plus que 6% à poursuivre l’option.
Le grec connaît un sort encore moins enviable : 2% des élèves l’étudient en 3e ou au lycée.
Le resserrement des moyens budgétaires oblige les principaux de collège à faire des choix.
Plusieurs établissements suppriment l’option latin, comme à Illfurth, ou procèdent à des regroupements, ou encore grignotent sur les horaires...

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.