Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > Naadam en Mongolie, les trois jeux virils.

Naadam en Mongolie, les trois jeux virils.

mercredi 12 juillet 2006

Tous les ans les 11,12 et 12 juillet se tiennent les festivités du Naadam, eriin gurva naadam (en mongol) « les trois jeux virils », l’une des deux grandes fêtes des Mongols, la seconde étant la fête du Nouvel An oriental, « Tsagaan sar » en mongol. A l’origine le Naadam était célébré lors de sacrifices solennels en l’honneur des dieux et des ancêtres ; puis il devint un moyen de jauger la valeur militaire des différentes bannières par des compétitions de lutte, de tir à l’arc de courses de chevaux. Tsagaan sar C’est la fête du Nouvel An d’après le calendrier lunaire d’Orient. Tsagaan sar veut dire « mois blanc » ou « lune blanche ». La couleur blanche signifie pour les mongols tout ce gui est pur, saint, heureux et beau. Elle symbolise le bonheur et la prospérité.

La Mongolie célèbre par ailleurs cette semaine en grande pompe les 800 ans de la fondation de l’Empire mongol par Gengis Khan.

Si les célébrations se sont déroulées tout au long de cette année, elles atteignent leur summum cette semaine avec le festival traditionnel de Naadam, organisé chaque été, où les participants rivalisent dans des compétitions de lutte, d’équitation et de tir à l’arc.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.