Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > Le grec ancien une folie ? L’avis de Michele Landsberg

Le grec ancien une folie ? L’avis de Michele Landsberg

lundi 28 août 2006

Témoignage édifiant que celui-là : Michele Landsberg est une journaliste et auteure bien connue dont les articles ont fait l’objet de plusieurs distinctions et paraissent régulièrement dans le Toronto Star, où elle défend les droits des femmes et des enfants.

Dans un magazine canadien consacré à l’enseignement, elle évoque son désir d’apprendre le grec ancien, et la forte influence qu’a exercé sur elle l’enseignante qui a accepté de le faire.

Cet extrait de l’interview est tout à fait édifiant :

« Imaginez-vous ce que cette enseignante a fait pour moi ?, s’exclame la journaliste. Elle allait se rendre à l’école une heure plus tôt tous les matins pour enseigner le grec à moi toute seule. Elle était une enseignante exceptionnelle parce qu’elle faisait quelque chose de plus pour moi, en toute liberté, qu’elle me l’offrait comme un cadeau et qu’elle s’attendait en retour à un maximum d’effort de ma part. »


Voir en ligne : Pour parler profession

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.