Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Édito > Coin Senghor : illustration et défense du français

Coin Senghor : illustration et défense du français

jeudi 21 septembre 2006

Coin Senghor dans un entretien avec le magazine WalFadjiri l’Aurore compare les langues françaises et anglaises. Il conclut sur les qualités esthétiques de la langue de Voltaire. Inovoquant les mânes de l’autre Senghor, le grand Léopold, il relève avec amertume que c’est l’Afrique occidentale, bien plus que l’intelligentsia française qui défend aujourd’hui la francophonie, moquant au passage l’anglomanie des intellectuels et des technocrates dans les réunions internationales, fussent-elles entre francophones.

Il rappelle combien l’anglais doit au français, au latin et au grec, évoquant le sort de ces deux dernières disciplines dans les établissements scolaires au Sénégal.


Voir en ligne : Walfadjiri : entretien avec Coin Senghor

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.