Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > [Essai] Les artisans dans les sanctuaires grecs aux époques classique et (...)

[Essai] Les artisans dans les sanctuaires grecs aux époques classique et hellénistique

mardi 26 décembre 2006

Les artisans grecs constituent un groupe social dont l’image demeure confuse. Les comptes de construction, gravés sur la pierre, contribuent à la préciser. Car ils mentionnent des artisans payés pour divers travaux et décrivent concrètement une main-d’oeuvre au travail. Pour en tirer parti, il fallait, après avoir assuré ces sources, en extraire les données utilisables. C’est l’objet de la première partie de l’ouvrage. À partir de cette base documentaire, l’auteur entend caractériser les artisans actifs dans les sanctuaires grecs. D’entrée de jeu, cette population paraît difficile à définir. De cette difficulté naît un soupçon : ces artisans ont-ils formé un groupe homogène, ou bien est-ce nous, modernes, qui rassemblons sous un terme générique des individus au fond étrangers les uns aux autres ? Pour trancher cette question, l’auteur cherche des dénominateurs communs à cette main-d’œuvre, dresse le portrait d’une population à la fois instable et très diverse, puis étudie la stratégie adoptée par les commanditaires.


Voir en ligne : Librarius

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.