Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > Apocalyptô : un film dans la langue des Mayas

Apocalyptô : un film dans la langue des Mayas

dimanche 14 janvier 2007

Le film de Mel Gibson, sorti le 10 janvier est joué entièrement en yucatèque, la fille naturelle de la langue des Mayas. C’est ce tour de force qu’il faut saluer de la part du réalisateur. Toutefois, il faut déplorer l’extrême violence, parfois complaisante du film.

Mel Gibson cède un peu au mythe du Bon Sauvage, très en vogue au 18ème siècle, par ailleurs, qui voudrait que la civilisation, notamment urbaine, soit corrompue : ainsi, le film est assez manichéen : d’un côté les bons sauvages, qui vivent dans la forêt, de l’autre la société urbaine cruelle et corrompue qui se complaît dans les sacrifices les plus sanglants.

Si la reconstitution est impressionnante, la panthère noire exceptée (ce sont des jaguars que l’on trouve en Amérique du Sud), la civilisation Maya aurait peut-être mérité une vision moins binaire.

A condition d’être âgé de plus de 12 ans, et pas trop sensible aux images très violentes, le film n’en demeure pas moins à voir, tant son sujet est atypique. C’est sur ce point qu’il faut saluer l’initiative de Mel Gibson, plutôt rare dans le monde du cinéma et du show-biz.

A lire : Les Mayas sur le site ABC Latina


Voir en ligne : Bande annonce du film Apocalyptô

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.