Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > Les habits neufs d’Oedipe

Les habits neufs d’Oedipe

dimanche 4 février 2007

« La mythologie est la figuration de nos pulsions. Les dieux sont des
pulsions « semblables à des vivants en marche » comme dit Homère. Ils
se refoulent les uns les autres. Certains sont actifs, d’autres passifs. Ils
s’inversent en leur contraire, se retournent sur eux-mêmes ou
deviennent sublimes. Avec ces mouvements de refoulement, d’activité passivité, de retournement, d’inversion et de sublimation (...). »

C’est ainsi que débute la réflexion Guy Massat, le 27 ajnvier dernier au moment de revisiter intégralement le mythe d’Oedipe à l’aune des théories freudiennes.


Voir en ligne : Cercle psychanalytique de Paris

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.