Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > La femme romaine : Au début de l’Empire

La femme romaine : Au début de l’Empire

mardi 20 février 2007

A la fin de la République, idéalement austère et vertueuse, veillant sur le foyer, la femme romaine est tout entière consacrée à de son devoir d’engendrer et d’éduquer des générations de citoyens. Puis, au début de l’Empire, sans atteindre l’égalité des sexes, elle s’émancipe de la toute-puissance masculine. De plus en plus, elle gère son patrimoine, se lance dans les affaires, s’intéresse à la politique, influence les hommes... Elle ose à présent sortir de chez elle ! Le voile qui devait au-dehors la couvrir presque entièrement, pour préserver sa pudeur, l’entoure désormais de mystère... Elle devient séductrice ! A travers ses costumes et ses parures, la femme romaine nous apparaît aujourd’hui dans toute sa diversité, de la jeune fille à la matrone, de la prostituée à la prêtresse, de l’esclave à l’impératrice.

François Gilbert dirige le groupe de reconstitution historique Pax Augusta. Il est l’auteur du Soldat romain à la fin de la République et sous le Haut-Empire (2004) et de Légionnaires et auxiliaires sous le Haut-Empire (2006) aux éditions Errance. La conceptrice des costumes, Danielle Chastenet préside l’association Fibula.


Voir en ligne : La femme roimaine chez Librarius

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.