Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Édito > Néron et les démocrate-chrétiens

Néron et les démocrate-chrétiens

lundi 16 avril 2007

Une bonne blague relevée dans le quotidien Libération du mercredi 11 avril 2007

« C’est Néron qui s’emmerde : "Qu’est-ce que j’peux faire ? J’sais pas quoi faire." Soudain, bingo : "Et si je raflais les chrétiens pour les jeter aux lions ? En voilà une idée qu’elle est bonne !" Néron envoie ses hommes dans les catacombes. Ils raflent tous les chrétiens qu’ils trouvent, et hop, direction les geôles du cirque. L’heure du spectacle arrive. On pousse les chrétiens dans l’arène : de pauvres types, maigres, hagards, les yeux rouges, éblouis par la lumière, crevant de faim et de solitude. Une grille s’ouvre et voilà les lions : puissants, dominants, conquérants. Ils fondent sur leurs proies et soulèvent tant de poussière qu’on ne voit plus rien. On entend des rugissements, des cris, on imagine des choses horribles. Quand la poussière retombe, on découvre ça : les chrétiens repus, satisfaits, qui finissent de ronger les os des lions déchiquetés. Alors Néron, furieux, crie à ses conseillers : "Connards, je vous avais dit : des chrétiens ! Pas des démocrates-chrétiens !" »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.