Le portique

Nihil novi sub sole !

Accueil > Humanités > La bibliothèque classique idéale

La bibliothèque classique idéale

vendredi 23 novembre 2007

La mort de Didon, les origines de Rome, la peste d’Athènes, le mythe de la caverne ou le festin de Trimalcion, autant de pièces maîtresses de la littérature antique rassemblées dans cette bibliothèque idéale. Non seulement les Grecs et les Latins ont inventé la plupart des genres, de la tragédie à la satire en passant par l’histoire et le roman, mais ils y ont tant excellé qu’ils ont servi de référence et influencé toute la pensée jusqu’à l’époque contemporaine. Sans Sophocle et Euripide, il n’y aurait pas eu Racine ni même Sartre, voire Jonathan Littel. Fidèle à la tradition des Belles Lettres de partager avec les plus grand nombre la lecture la culture antique, La Bibliothèque classique a puisé dans dix siècles de littérature près de 80 textes fameux allant d’Homère à Marc-Aurèle. Un trésor.

L’ouvrage présente les extraits chronologiquement, de sorte que l’évolution de cette littérature qui a tant inspiré la nôtre est respectée. Chaque auteur fait l’objet d’une courte notice explicative, tandis que des notes éclairent la lecture des textes. L’ouvrage est en outre enrichi d’une introduction, de cartes, d’une chronologie ainsi que d’une bibliographie succincte.


Voir en ligne : Bibliothèque classique idéale De Homère à Marc-Aurèle

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.