Le portique

css standard ;css none

Les Britanniques y perdent leur latin !

dimanche 16 novembre 2008.

Dans la catégorie des propositions stupides, plusieurs conseils municipaux anglais, celui de Bournemouth en tête, remportent la palme olympique :

Les collectivités locales constatant que la langue de Cicéron n’est pas comprise couramment par la plupart de leurs concitoyens, veulent bannir toutes les formules latines des textes des documents officiels ! Argument idiot : la langue anglaise comporte 100 000 mots, et très peu d’Anglais en connaissent toute la richesse. Faut-il bannir tous ceux que les citoyens anglais ne connaissent pas ? Peter Jones, fondateur des Amis des classiques, a réagi : « Allons-nous abandonner ces mots ? »

« La langue anglaise est un animal hybride qui a adopté nombre de mots et de phrases d’autres langues qui sont devenus des éléments de langue anglaise. Nier cette nature hybride de la langue anglaise, c’est presque un nettoyage ethnique de l’anglais ».

Répondre à cette brève

Aide

Autres brèves

Derniers articles